CVRA – Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine

Lien au site

Le CRVA est aujourd’hui en réorganisation. Cette page reflète la situation qui a existé de 1996 à 2021

Le Conservatoire végétal régional d’Aquitaine

Quarante années d’une mission consacrée à la protection du patrimoine fruitier local, des ressources génétiques d’Aquitaine, de la biodiversité cultivée. Sans cette action réalisée avec la conviction de sa disparition inéluctable et rapide, avec ténacité, détermination, – sans l’aide permanente des collectivités territoriales d’Aquitaine, tout particulièrement du Conseil Régional d’Aquitaine et de Nouvelle-Aquitaine, – et celle des bénévoles toujours plus nombreux, toujours autant impliqués, ayant développé une multitude d’activités, et que nous avons su réunir autour de nous, autour des fruits, de notre culture, de notre agriculture, – sans notre imagination pour mettre en œuvre des actions diverses assurant un autofinancement conséquent et essentiel, ce patrimoine dont nous sommes si fiers aurait disparu. Exit les « prune Datil, pomme Fenouillet Aubert, pêches Roussane, cerise Abouriou, poire Boutoc, Néfle Monstrueuse, … »….

Mission dont nous avons collectivement toujours et encore à assurer la pérennité, soyons-en certains. Aussi dès maintenant, préparons-nous à envisager ce que les 40 prochaines années réservent à ce patrimoine, à sa sauvegarde et à sa valorisation.

Une attention particulière pour la sensibilisation à la biodiversité et à sa protection

Cette mission du Conservatoire végétal régional d’Aquitaine se traduit par de nombreuses activités pédagogiques et de communication à destination du tout public. La transmission des connaissances est assurée à travers des formations grand public et pour les professionnels (une trentaine de journées par an). Elle est aussi d’ordre culturel et sociétal, avec un pool annuel d’expositions (entre 30 et 50 par an) réalisées par son association de soutien et une dizaine de conférences par an données par Evelyne Leterme et certains collaborateurs. Des publications régulières permettent de donner accès aux connaissances acquises sur les variétés les plus connues localement ou les plus intéressantes d’un point de vue comportemental.

son site internet www.conservatoirevegetal.com 

et ses ouvrages (publiés aux Editions du Rouergue) :

-Les Fruits retrouvés, patrimoine de demain, E.Leterme – J.M. Lespinasse, 2008, Editions du Rouergue, 2008, Grand Prix nature P.J. Redouté en 2008 -De la taille à la conduite des arbres fruitiers, J.M. Lespinasse et E.Leterme coordinateurs, Editions du Rouergue, 2005, (publié aux Etats Unis en 2011 sous le titre Growing fruit trees)      -La biodiversité amie du verger ; le meilleur des vergers d’hier et de l’arboriculture d’aujourd’hui pour bâtir les vergers de demain, E.Leterme, Editions du Rouergue, avril 2014, prix spécial du jury J.P. Redouté, réédition enrichie, 223p, février 2018.

La fête de l’arbre clôture l’année au domaine de Barolle à Montesquieu avec une grande exposition fruitière (de 700 à 1000 variétés de fruits, de céréales et de cépages de vignes sont exposées). Ce sont plus de 6000 visiteurs qui se retrouvent fin novembre le temps d’un week-end pour découvrir les fruits méconnus présentés sous toutes leurs formes (frais, pressés, séchés, grillés, cuisinés…..), pour acheter des arbres et ainsi contribuer à leur tour à leur sauvegarde.

Des conférences tout public (visibles sur Youtube) sont données chaque année durant ces deux journées, par des intervenants travaillants tous à l’amélioration des connaissances sur l’intérêt de la biodiversité en agriculture, parmi lesquels Jean Beigbeder, Eric Castex, Hervé Coves, Marc Dufumier, Evelyne Leterme, Dominique Mansion, Edith Mulberger, Catherine Peix, Régis Ribereau-Gayon , Véronique Sartou, Konrad Schreiber, Marc-André Sélosse, Bruno Sirven, Ernst Zurcher…

Le patrimoine fruitier, facteur de développement local

Installé au sein de la vallée de la Garonne, le Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine protège un vaste patrimoine de 17 espèces et presque 2000 accessions, à travers de multiples types de vergers, des plus traditionnels aux plus modernes.

Le Conservatoire végétal d’Aquitaine participe aussi au développement du territoire, grâce à l’intérêt des collectivités territoriales pour la protection de ce patrimoine et à celui des professionnels de l’arboriculture pour les qualités de quelques-unes des variétés fruitières traditionnelles. Réinventant la haie fruitière traditionnelle, le Conservatoire d’Aquitaine a développé le concept de collaboration au sein de vergers linaires sans discontinuité, réutilisés par des acteurs très différents, paysagistes, maraichers, particuliers…

Une quarantaine de sites répartis sur 7 départements ont signé une convention avec le CVRA pour la conception, la plantation et le suivi de vergers agroécologiques adaptés à des modèles différents d’utilisations, d’aménagements paysagers et pédagogiques.

Le MAAF a accordé au CVRA sa Reconnaissance officielle en tant que « Gestionnaire de collection de ressources phytogénétiques pour l’agriculture et l’alimentation » en 2019, paru au journal officiel le 29 janvier 2020.

L’arboriculture fruitière, une interaction hommes-plantes exceptionnelle